OL : Aulas s’en prend au PSG et à l’AS Monaco !

14 août 2017 - 10:00

   

Toujours là pour donner son avis sur les autres formations de Ligue 1, le président de l'Olympique Lyonnais y est une nouvelle fois allé de son couplet contre les campagnes de recrutement parisiennes et monégasques.



Aulas a encore taclé le PSGAulas a encore taclé le PSG©Maxppp

Cet été 2017 restera dans les annales du mercato français avec l’arrivée de Neymar en échange de 222 M€. Joueur le plus cher du monde, le Brésilien ne cesse d’être au cœur des discussions, entre enthousiasme des supporters parisiens et scepticisme chez d’autres. La raison ? Le coût de l’opération bien évidemment qui se chiffrerait à plus de 700 M€, tout compris et chargé. Déjà pointé du doigt vis-à-vis du respect du fair-play financier, le Paris Saint-Germain pourrait d’ailleurs énerver encore plus son monde s’il parvenait à enrôler l’autre star du mercato : Kylian Mbappé.

Et parmi les personnalités du football à s’interroger sur la folie dépensière francilienne, Jean-Michel Aulas ne manque pas une occasion de le faire savoir. Après un premier tacle adressé au club de la capitale, le président de l’Olympique Lyonnais a de nouveau regretté dans les colonnes du Progrès la concurrence du PSG qu’il juge inégale. « Le PSG a mis la barre à une hauteur que l’on ne peut pas imaginer. L’argent déversé comme ça engendre tout ce qu’il y a de plus inégal et au-delà de ce que l’on puisse imaginer. Alors avant Mbappé et même après Mbappé, le PSG est déjà très au-dessus. »

Aulas attaque aussi l’ASM

Un brin désabusé, JMA, qui s’est dit choqué par le prix de Neymar, est visiblement irrité par ses deux plus gros adversaires en Ligue 1. En effet, après Paris, c’est au tour de l’AS Monaco d’en prendre pour son grade. Habitué à dénoncer le régime financier avantageux de la Principauté, notamment lorsque l’ASM est passé sous pavillon russe, Aulas a cette fois-ci taclé la politique de recrutement du club du Rocher.

« Je vois ce que fait Paris, ce que fait Monaco, ça ne me plaît qu’à moitié. (...) Ce qui me gêne chez Monaco, c’est que ce club achète pour revendre. On est complètement différent. On fait les choses à la lyonnaise, sérieusement. L’OL a de loin le meilleur modèle économique. » L’avenir nous dira si le modèle économique rhodanien permettra à l’OL d’être plus viable que ses rivaux parisiens et monégasques sur le long terme. Mais toujours est-il que, pour le moment, le PSG et l’ASM ne sont pas mécontents de faire main basse sur les trophées.

Commentaires

AGENDA DE LA SEMAINE AU FC AMOLLOIS