UEFA : le PSG risque de lourdes sanctions

2 septembre 2017 - 09:41

   

Comme le rapporte aujourd'hui le quotidien l'Equipe, le club de la capitale risque gros s'il n'a pas respecté les règles du fameux Fair Play Financier.



Le PSG s'expose à de lourdes sanctionsLe PSG s'expose à de lourdes sanctions©Maxppp

Hier soir, l’UEFA annonçait, via un communiqué officiel, l’ouverture d’une enquête contre le club francilien, afin de déterminer si ce dernier a bien respecté le Fair Play Financier pendant ce mercato riche en dépenses. « La Chambre d’enquête de l’Organisme de contrôle financier des clubs de l’UEFA a ouvert une enquête formelle sur le Paris Saint-Germain dans le cadre de son suivi continu des clubs en vertu du règlement sur le Fair-Play Financier (FPF). L’enquête portera sur la conformité du club avec l’exigence de l’équilibre financier, en particulier à la lumière de son activité de transfert récente », pouvait-on y lire.

Le Paris Saint-Germain a rapidement répondu : « le Club est surpris d’une telle démarche, alors qu’il a en permanence tenu informées les équipes du Fair-Play financier de l’UEFA de l’impact de l’intégralité des opérations joueurs réalisées cet été alors que rien ne l’y obligeait. Le Club est très confiant dans sa capacité à démontrer qu’il respectera parfaitement les règles du Fair-Play financier au titre de l’exercice 2017/2018 ». Après les arrivées de Neymar et de Kylian Mbappé, dont l’option d’achat figure bien sur les comptes de cette saison selon l’Equipe, le PSG peut cependant s’exposer à de lourdes sanctions.

« S’ils ne sont pas dans les clous, ils seront sanctionnés, et fortement sanctionnés. Si jamais une infraction est constatée, les sanctions seront beaucoup plus lourdes que la première fois », indique un cadre de l’UEFA au quotidien sportif, alors qu’un expert de l’organisation qui régit le football du Vieux Continent y va aussi de son analyse, toujours dans l’Equipe : « je pense qu’il faut s’attendre à une vague de cessions du joueur du PSG au mois de janvier. Sinon je ne vois pas comment leurs comptes 2017/2018 pourraient être à l’équilibre ». Nasser Al-Khelaïfi et sa direction sont prévenus : s’il n’y a pas de dégraissage en janvier, une lourde sanction pourrait tomber... Même s’il n’en est pas question dans l’article de l’Equipe, on peut par exemple imaginer une interdiction de participer à une compétition européenne ou une interdiction de recrutement.

Commentaires

AGENDA DE LA SEMAINE AU FC AMOLLOIS