Premier League : Manchester City pulvérise Liverpool et prend la tête !

9 septembre 2017 - 18:39

   

Manchester City prend, provisoirement, la tête de la Premier League après sa victoire éclatante face à Liverpool (5-0). Les hommes de Pep Guardiola ont fait la différence dans une première période dramatique et angoissante, marquée par l'attentat de Sadio Mané sur le gardien brésilien des Citizens.



Manchester City a offert un véritable récitalManchester City a offert un véritable récital©Maxppp

Quoi de mieux qu’un alléchant Manchester City-Liverpool pour la reprise de la Premier League ? En théorie, ce duel entre deux équipes portées vers l’avant promettait du spectacle et des buts. Et au bout des quatre-vingt-dix minutes, l’éventuel vainqueur prendrait la tête du classement, pour quelques heures au moins. Tout était donc réuni pour un match de feu entre deux clubs toujours invaincus cette saison. Du côté des Citizens, Pep Guardiola optait pour son schéma tactique utilisé à domicile : un 3-1-4-2 avec Fernandinho devant la défense - privée de Kompany blessé - et le retour d’Agüero en attaque. À noter l’absence de Sterling, le buteur héroïque face à Bournemouth (2-1)exclu pour avoir exagérément célébré son but.

Quant aux Reds, Jürgen Klopp faisait confiance aux mêmes attaquants et milieux qui avaient pulvérisé Arsenal (4-0). La défense était en revanche chamboulée, avec le retour de Mignolet dans les buts, et Klavan et Alexander-Arnold qui remplaçaient Lovren et Gomez. Enfin, Coutinho - toujours perturbé par son transfert tant désiré au FC Barcelone - restait à la maison. Liverpool prenait le contrôle du jeu dans les premières minutes, avec le trio Firmino-Salah-Mané qui combinait dangereusement. Mais le rythme élevé du début de match cachait des failles techniques de plusieurs joueurs, qui avaient peut-être les jambes toujours lourdes des matches internationaux. On notait des frappes lointaines à ras de terre de De Bruyne (7e) et Fernandinho (13e) sauvées aisément par Mignolet. Les Reds répliquaient par un centre malicieux d’Henderson qui trouvait un Firmino, démarqué, mais trop excentré pour inquiéter Ederson (14e).

Mané envoie Ederson à l’infirmerie... puis Liverpool s’effondre

Au cœur de cette première période qui montait en intensité, Manchester City ouvrait le score par Agüero, lancé en profondeur par De Bruyne. Profitant du mauvais alignement défensif, l’Argentin n’avait plus qu’à dribbler Mignolet avant de marquer dans le but vide (1-0, 23e). Un avantage que les Citizens auraient pu vite perdre, après une grosse occasion de Salah qui ajustait mal Ederson (31e). Les hommes de Guardiola auraient pu faire le break juste après, avec un superbe exploit individuel de Gabriel Jesus (34e) qui transperçait la défense de Liverpool mais butait sur le gardien belge. Sur le corner suivant l’action, Stones voyait aussi sa frappe repoussée par Mignolet. Les espoirs de Liverpool partaient ensuite en éclats après l’attentat de Mané sur Ederson (37e). Alors qu’il filait vers le but, l’attaquant sénégalais assénait un coup de pied violent dans le visage du portier brésilien sorti loin de sa ligne. Résultats : carton rouge pour Sané ; un état préoccupant pour Ederson soigné à l’infirmerie et remplacé par Bravo ; et pour tout couronner : le but de Gabriel Jesus qui reprenait de la tête un centre de De Bruyne (2-0, 45e+6).

Après les angoisses de la fin du premier acte, le match retombait dans la banalité. Manchester City contrôlait son avance solide et Liverpool dépensait forcément plus d’énergie à dix contre onze, malgré l’entrée en jeu de la nouvelle recrue Oxlade-Chamberlain pour Salah. Les Sky Blues mettaient définitivement KO les Reds, avec le doublé de Gabriel Jesus (3-0, 53e) qui marquait dans le but vide après avoir été servi généreusement par Agüero, qui lui profitait d’une ouverture chirurgicale de Fernandinho. Liverpool rendait clairement les armes, et son adversaire gérait tranquillement jusqu’au coup de sifflet final. Sané s’invitait même à la fête, reprenant au premier poteau un centre tendu de l’ancien Monégasque Benjamin Mendy (4-0, 77e). Sané s’arrêtait pas là, puisqu’il s’offrait un doublé dans les arrêts de jeu (5-0, 90e+1) sur une magnifique frappe enroulée. Voilà donc Manchester City en tête de la Premier League, un point devant son rival éternel Manchester United, qui se déplace en fin d’après-midi sur le terrain de Stoke City (18h30). Quant à Liverpool, le carton face à Arsenal est annulé par cette défaite cuisante, sur un score encore plus salé : 5-0.

Commentaires

AGENDA DE LA SEMAINE AU FC AMOLLOIS