F.C Amollois : site officiel du club de foot de AMOU - footeo

CdM 2018 : le Maroc et la Tunisie verront la Russie

12 novembre 2017 - 08:47

A l'occasion de la dernière journée en zone Afrique, la Côte d'Ivoire recevait à Abidjan le Maroc pour la finale du Groupe C. Les hommes de Hervé Renard se sont imposés sans trembler (0-2) et se qualifient pour le Mondial. Grâce à son nul (0-0) face à la Libye, la Tunisie participera elle aussi à la Coupe du Monde. Nabil Dirar et le Maroc qualifiés pour la Coupe du MondeNabil Dirar et le Maroc qualifiés pour la Coupe du Monde©Maxppp

C’était un choc attendu par les amateurs de football africain. Cette finale du groupe C entre la Côte d’Ivoire et le Maroc désignait le quatrième qualifié de la zone Afrique au Mondial 2018. Pour cette confrontation prestigieuse, Marc Wilmots optait pour un 4-2-3-1 avec la titularisation surprise de Fofana en défense. Côté marocain, Hervé Renard s’appuyait également sur un 4-2-3-1 avec Boutaïb à la pointe de l’attaque. Il fallait attendre la huitième minute pour entrevoir une première opportunité ivoirienne. Sur un festival de Gervinho dans la surface, Boussoufa chipait le ballon à l’ancien lillois, Fofana qui avait bien suivi décochait une lourde frappe mais ne trouvais pas le cadre.

Sur un dégagement de Gbohouo, Gervinho filait seul dans la surface marocaine mais voyait le cadre se dérober (17e). Sur sa première opportunité, le Maroc frappait un grand coup. Sur la droite, Nabil Dirar enroulait bien son centre, personne ne déviait la course du ballon, Gbohouo surpris devait s’incliner (0-1, 24e). Le Maroc prenait le large sur un corner frappé par Boussoufa, Benatia reprenait le cuir de l’extérieur du pied et le catapultait au fond des filets (0-2, 30e).

Le Maroc déroule, la Tunisie sur le fil

Dès le retour des vestiaires, le Maroc manquait de prendre le large. Sur un centre d’Amrabat, Gbohouo se trouait quelque peu, Boussoufa avait bien suivi mais voyait sa reprise sauvée sur la ligne par Serge Aurier (47e). La Côte d’Ivoire se procurait enfin une occasion. Décalé sur la gauche, Doumbia trouvait Aurier seul à l’entrée de la surface. L’ancien parisien frappait largement au dessus (63e). Les hommes d’Hervé Renard se montraient dangereux en contre, Amrabat se présentait seul devant Gbohouo, mais le portier ivoirien évitait le pire (68e). A l’énergie du désespoir, la Côte d’Ivoire se procurait une ultime opportunité. Sur un centre d’Aurier, Doumbia voyait sa tête captée par le portier marocain (85e). Grâce à ce succès, le Maroc se qualifiait pour la Coupe du Monde, une première depuis 1998.

Dans l’autre match de la soirée, la Tunisie n’avait besoin que d’un point face à la Libye pour obtenir sa qualification au Mondial. Les Aigles de Carthage entamaient bien la rencontre avec Khazri qui centrait pour Ben Amor dont la reprise du droit était détournée par Nachmouch (4e). Très en vue dans ce début de match, Wahbi Khazri tentait sa chance de loin mais voyait sa frappe filer juste à côté (12e). Juste avant la pause, Nagguez centrait pour Badri dont la volée était détournée par le portier libyen (44e). Au retour des vestiaires, la Tunisie manquait de se faire surprendre. Sur un ballon perdu par Khazri, Ghanudi décochait une frappe du pointu qui obligeait Mathlouthi à détourner en corner (49e). Quelques minutes plus tard, El Maghasi tentait sa chance et obligeait une nouvelle fois Mathlouthi à s’employer (53e). Au plus fort de la domination libyenne, la sélection tunisienne répliquait avec une lourde frappe de Msakni. Nachnouch détournait une nouvelle fois en corner (55e). Ce dernier s’employait à nouveau sur une belle frappe de Chaalani (75e). Avec ce résultat nul (0-0), les Aigles de Carthage se qualifient également pour la prochaine Coupe du Monde.

Publié le : 11/11/2017 - 20 h 25

  • Cedric Rablat

Commentaires

AGENDA DE LA SEMAINE AU FC AMOLLOIS